Le sexe on en parle souvent de manière détournée.. On en rigole, on se vante, on est gênés.. Mais on n'ose pas poser les mots, (et les maux) les vrais d'une manière simple et naturelle.

Puisque le sexe d'une femme porte pleins des noms différents, nous détournant de ce sujet tabou...

On a décidé que le "K fait Q".

Le "K fait Q", c'est un moment mensuel  pour parler librement de sexualité.

Venez nous retrouver pour un petit café (ou thé) convivial et autour de petits biscuits pour un instant en deux temps :

-Un moment d'expression libre sur la sexualité : chacun peut s'exprimer (ou non) librement sur le sujet de son choix. Partager ses envies, ses questionnements, ses difficultés ou juste partager une anecdote et être écouté sans jugements, dans un cadre bienveillant (et avoir des retours si on le souhaite)

-Un moment d'échange sur un thème mensuel : des informations seront amenées mais l'important sera de pouvoir échanger des ressentis, des expériences et des conseils entre pairs.

L'important est de permettre à tous* d'oser parler sans crainte d'être jugés mais aussi de se nourrir des retours, expériences que chacun peut transmettre.

*Ces K fait Q s'adressent à toutes les personnes, de manière inclusif, tous genres confondus. Bien que certains de ces cercles de parole soient "genrés" dans leur nomination (afin de proposer un cadre sécurisant aux personnes s'associant à chaque genre), ils restent ouverts à tous (queer, gender fluid, trans ...). Chacun est libre d'aller où il se sent le mieux.

Inscription sur la page "Evénement à venir"

Petite F.A.Q des K fait Q

"J'ai pas bien saisi...Alors c'est quoi un "K fait Q " ?

Un "café cul" ou "K fait Q", c'est un espace libre de parole autour de la sexualité. Ces espaces sont des cercles de parole, cadrés et sécurisés qui garantissent le respect de chacun et la confidentialité.

Les "K fait Q" se déroulent en deux parties d'une heure chacune.

La première partie est un temps de parole libre sur la sexualité, lors duquel chacun est libre de parler, d'écouter de poser des questions ou faire part de ses ressentis.

La deuxième partie reprend la structure des cercles de parole ProDAS (programme de développement affectif et social) qui permet l'expression des émotions et des ressentis de chacun. Cette partie, a pour objectif de mettre en place une introspection personnelle et une réfléxion sur un thème spécifique.

Nous sommes en petit groupe (maximum 6 participants) afin de permettre de vrais échanges, que tout le monde puisse parler, participer. L'expérience nous a montré qu'au delà, les échanges  sont différents, moins "profonds" puisqu'on a pas le temps d'approfondir les échanges.

De même, nous pensons qu'il est important de se retrouver au maximum physiquement plutôt que derrière un écran pour aborder de tels sujets. Même si nous ferons des évènements en  ligne, nous privilégerons toujours les rencontres en réel. Les émotions, les discussions, l'empathie ne se transmettent pas de la même manière qu'en virtuel.

Pourquoi faire des "K fait Q" ?

Nous pensons que la sexualité est un sujet majeur qui subit beaucoup de tabous et de non-dits. Les conséquences de ce silence sont lourdes dans de nombreux aspects de la vie, que l'on soit en couple ou célibataire.

Nous ne connaissons pas de lieux permettant des discussions franches et ouvertes pous parler de sexualité. Les lieux existants se tournent davantage vers les violences sexuelles, les préventions, la santé (ce qui est déjà formidable!) mais pas de lieux où l'on peut parler plus "largement" sur la sexualité.

Pouvoir parler de sa sexualité sans qu'elle soit "dans un cadre" défini, juste parler, échanger librement ou autour de thèmes variés (que ce soit pour discuter techniques, astuces, philosophie, abstinence ou plaisir...) voilà, l'intérêt des K fait Q !

 

A qui s'adressent les "K fait Q" ?

A tout le monde ! Quelque soit ton âge, ton genre, ton orientation sexuelle, ta vie sexuelle (même si tu es abstinent) tu es le(la) BIENVENUE ! On refuse l'idée d'être légitime à parler de sexualité lorsque l'on est investi sexuellement.. NON ! On peut parler de sexualité, quelque soit notre situation. Il n'y a aucune honte à avoir une sexualité basse, faible ou absente.

D'ailleurs, petit scoop : en réalité peu de gens sont réellement épanouis sexuellement. Alors, si on arrêtait un peu de se culpabiliser ?!

Les K fait Q c'est juste pour ceux qui ont envie de venir. C'est tout !

 

"Oui, mais bon, je vais être obligé(e) de parler si tout le monde parle !"

NON ! Tu viens et tu as le droit de ne rien dire. C'est OK. Si tu as du mal à parler de sexe, si tu es bloqué(e) dans ta sexualité c'est d'ailleurs une superbe étape de venir y participer même sans parler ! La seule chose, c'est d'être bienveillant et de respecter la confidentialité : "ce qui est dit dans le cercle reste dans le cercle."

 

"Vous dites "Féminin", "Masculin"... Ce n'est pas inclusif ?"

Si !On souhaite que les "K fait Q" soient inclusifs. Alors, on est pas favorable à l'idée de "genrer" les choses, mais on a constaté que les personnes ont, dans la majorité des cas, besoin de se retrouver dans des espaces non-mixtes pour parler sexualité. Et les "genres" de manière globale restent associés (aujourd'hui encore) au "Féminin" et au "Masculin". Après, libre à toi si tu es queer, gender fluid, trans (...) de venir au K fait Q qui semble te correspondre ou aux K fait Q Mixte.

 

De même, ce ne sont pas des cercles "pour hétérosexuels"...Houla Non Non ! Homosexuels, bi, sapiosexuels..Toutes les sexualités sont admises !

 

"Vous dites que les cercles sont sécurisées, c'est-à-dire ?"

Oui, nous, organisateurs et animateurs, nous sommes formé(e)s pour accompagner la parole des uns et des autres, encadrer l'écoute et les discussions, veiller au respect mutuelle et à la bienveillance collective.

Nous ne faisons pas de ProDAS à proprement parler (il s'agit bel et bien d'un programme particulier), mais étant animateurs de cercle ProDAS nous reprenons les bases structurelles pour assurer l'encadrement des cercles. En effet, la structure (avec différents temps de parole, d'écoute) cadrée (sur la forme, pas sur le fond ! Tu peux parler de ce que tu veux) permet de rassurer les participants dans leurs prises de parole.

La sexualité est un sujet sensible : nous mettons toute notre attention pour que vous vous sentiez à l'aise.

 

"Quelles sont les règles ?"

Il faut venir en étant soi, honnête, franc et respecter la confidentalité. On est pas là pour faire faire la liste de ses exploits sexuels mais pour faire tomber les masques et parler avec le coeur, avec ses ressentis, ses émotions et ses questionnements. La bienveillance est essentielle ainsi que le non-jugement ! On peut entendre de tout au sein des K fait Q, il faut accepter les autres dans leur entiereté. Le respect, l'entraide , la compassion, l'empathie sont autant d'élèments présents. Ce sont des moments chaleureux même lorsque les sujets peuvent sembler "lourds".

 

"Ca se déroule où ? Quand ? Comment ?"

On vous accueille dans un lieu adapté (celui-ci peut changer) souvent en appartement (car nous n'avons pas encore de locaux à nous) sur Montpellier. Nous respectons les gestes barrières, l'appartement est sans cesse aéré (fenêtres ouvertes), masques pour se protéger du Covid.

L'appartement se situe à côté de l'arrêt St cléophas-Ligne 2.

Vous nous écrivez par mail à l'adresse (sexosophes@gmail.com) afin de vous inscrire : Une semaine avant on vous confirme l'adresse et l'horaire du rendez-vous.

Le jour J, on prépare des petits biscuits, du thé et du café. Chacun est libre d'apporter un petit quelque chose à partager. On s'installe et on papote.

 

"Est-ce payant ?"

Les "K fait Q" sont gratuits. Après, si tu veux donner quelque chose pour l'asso quand tu viens, c'est OK aussi.

 

Petit rappel : Même si nous sommes passionné(e)s de sexologie et que nous préparons avec beaucoup de soins les "K fait Q", nous ne sommes pas sexologues. Cependant, il nous semble important de se réunir librement pour parler de sexualité. Mais, n'oublie pas que les sexologues existent si tu as besoin.